DÉMARCHES

TOUTES VOS
DEMARCHES
ADMINISTRATIVES

EN SAVOIR PLUS

Discours de Monsieur Olivier Corzani, maire de Fleury-Mérogis, investi le samedi 9 février 2019 suite aux élections municipales partielles.

2019 02 08 Conseil municipal Fleury Meürogis D.Calin 8

« Mes chers collègues,

Du fond du cœur, je vous remercie de votre confiance. Et à travers vous, je veux sincèrement saluer les Floriacumoises et les Floriacumois qui nous ont accordé leur confiance pour faire « Enfin du neuf pour Fleury ».

Je l'ai dit dimanche soir. Cette victoire n'est pas celle d'un clan sur un autre. Elle n'est pas la revanche des battus d'hier. Elle n'est pas celle d'une rancœur opposée à une autre rancœur. Rien de tout cela dans mon esprit.

Non, cette victoire c'est celle qui doit mener à l'apaisement et la réconciliation entre tous les Floriacumois. C'est celle qui doit permettre de la stabilité et de la sérénité. Et pour cela, je serai le Maire de toutes et de tous. Je serai respectueux des élus de l'opposition. Leur légitimité est d'égale importance à la nôtre. Et j'espère que nous saurons, tous, trouver les chemins d'un travail fructueux dans l'intérêt de notre ville et ses habitants. Pour ma part j'en ai la volonté. Ma porte sera toujours ouverte.

Mesdames et Messieurs,

Vous comprendrez l'immense émotion qui m'étreint. Mille pensées se bousculent dans mon esprit. A cet instant, je pense à mes parents. Ils ont tant fait pour que, moi, comme mes frères, allions droit et digne sur les chemins escarpés de la vie. A cet instant j'aurais voulu que le beau sourire d'humanité que portait notre cher Roger Clavier soit, aujourd'hui, parmi nous.

A cet instant je pense à vous, mes chères colistières et chers colistiers, qui n'avez pas ménagé votre temps et vos ardeurs pour aller convaincre. A cet instant, je pense à toi, cher Michel, pour ce que tu as bâti dans notre ville.

A cet instant je pense à toi, chère Annie, qui dans l'opposition et l'adversité, a su toujours maintenir la flamme.

A cet instant, je pense à tous ces Floriacumois, ceux que je connais, amis d’enfance avec qui j’ai arpenté toutes les rues de cette ville, voisins qui m’ont vu grandir.

Mais encore plus, ceux que je ne connais pas, qui ont cru en moi, en notre équipe, en notre projet. Plus que d'autres, ceux-là, attendent beaucoup de nous. Car à cet instant, je mesure la responsabilité qui est la mienne. Comme je mesure les espoirs que nous avons suscités.

Je suis conscient de la forte attente qui entoure notre élection. Je suis aussi conscient que vous savez que nous ne révolutionnerons pas tout en à peine 1 an.

A cet instant je pense à nos personnels municipaux sans lesquels rien ne serait et ne sera possible. Qui ont besoin que leurs compétences soient reconnues et respectées. Et j'y veillerai.

A cet instant, je pense au travail qui nous attend. Tous ces dossiers à remettre à plat, en particulier, pour en finir avec un urbanisme dévastateur d'espaces à vivre et à respirer.

A cet instant, je pense à toutes ces urgences à traiter, comme notre cabinet médical, la présence des médecins sur notre territoire ou le devenir du terrain des 7 hectares. Je pense à notre jeunesse qui a besoin de concret pour des parcours de vie entreprenants et réussis. Je pense à nos enfants, qui ne demandent qu’à se divertir et s'ébattre partout, sans être confrontés à la saleté des aires de jeux comme de nos rues.

A cet instant, je pense aux multiples contacts à prendre et réunions à organiser. Et d'abord avec nos partenaires de Cœur d'Essonne pour, qu'enfin, Fleury devienne une ville considérée et respectée, digne de sa vice-présidence au sein de cette communauté.

A cet instant, de nouveau, je pense, à l'ampleur du travail qui attend toute l'équipe de la majorité municipale. J'ai dit que nous serions des élus citoyens parmi les citoyens. Croyez-moi ce n'était pas un slogan de campagne. C'est le cœur de notre projet de ville. Du sol au plafond tout est à revoir. Je veux que s'établisse un nouveau type de relations entre élus et habitants et entre habitants eux-mêmes. En ces temps de montée des haines et des replis. En ces temps où s'étalent tant de déchirures et d'inégalités sociales.

En ces temps où le chacun pour soi ne cesse de mordre la nuque des fraternités et des solidarités humaines. Je ne vise pas seulement le nécessaire combat du « vivre ensemble ». Plus encore, je vise celui indispensable « du faire et décider ensemble ».

Je veux que l'équipe municipale soit évaluée, d'abord, en fonction des actes qu'elle produira pour permettre aux Floriacumois de devenir, dans tous les domaines, des acteurs impliqués des évolutions de leur ville. La première page à écrire du nouveau Fleury, celui que vous attendez, ce sera celle-là. Car c'est elle qui conditionnera toutes les autres. C'est donc à cette écriture que nous allons nous atteler avec enthousiasme et détermination.

Mesdames et Messieurs,

Vous le constatez, à cet instant beaucoup de choses bousculent mon esprit. Je vous mentirais si je vous disais que l'écharpe aux couleurs des valeurs de la République que je porte ce matin, ne pèse pas sur mes épaules. Ce à quoi on pourrait, à bon droit, me rétorquer : tu l'as cherchée et bien tu l'as trouvée !  Et ce n'est pas faux. Je sais donc que je m'apprête à vivre à cent à l'heure. Que je vais être très sollicité. Qu'on va beaucoup me demander. Mais je sais aussi, qu'un Maire ne peut pas tout. Jamais donc je ne sombrerai dans la démagogie. Et encore moins dans les promesses inconsidérées.

Bien accompagné par les élus de l'équipe « Fleury pleinement citoyen », je sais pouvoir compter sur chacune et chacun. Élu pour la première fois, je ne sors d'aucun sérail. Encore moins de ces écoles qui produisent tous ces professionnels de la politique formatés à l'air du temps libéral. Je ne suis donc issu d'aucun moule. Sur moi, c'est l'avantage de ma relative jeunesse, ne pèsera ni le poids des habitudes, ni celui de la routine. J'ai des convictions et des valeurs. Je les considère belles et utiles. Mon énergie c'est aussi dans celle des Floriacumoises et des Floriacumois que je la puiserai. Nous avons de belles et de grandes choses à faire ensemble.

Mesdames et Messieurs, c'est aujourd'hui que ça commence !!!

Je vous remercie."

FLEURY MAG'

magazine 2019 04 06

GUIDE DE LA VILLE

Guide ville 2017 18 mis a jour août 18

GUIDE DES ASSOCIATIONS

guide assos 2017 18 mis a jour aout 18

CALENDRIER

Mercredi22MaiSemaine 21 | EmileQGibbeuse décroissante