DÉMARCHES

TOUTES VOS
DEMARCHES
ADMINISTRATIVES

EN SAVOIR PLUS

Première des priorités de la nouvelle équipe municipale, la lutte contre les incivilités de propreté a déjà fait l’objet de nombreuses mesures pour enrayer ce fléau et ne pas en faire une fatalité.

« C’est plus propre ». Nous sommes nombreux à avoir constaté une amélioration dans la propreté de notre ville. Et pourtant… sacs en plastique, cartons, mégots, poubelles ou appareils électroménagers continuent d'encombrer les trottoirs. « Cette spirale doit s’arrêter », explique Roger Perret, maire-adjoint chargé du Bien vivre à Fleury. « Il n’y a pas de fatalité, la propreté est l’affaire de tous, il faut donc agir et appuyer sur plusieurs boutons à la fois pour réussir à terme. Nous y sommes déterminés, comme de nombreux habitants qui s’impliquent à nos côtés. »

Avertir (et verbaliser ?) les fraudeurs. L’une des premières mesures a été d’écrire aux responsables d’incivilités identifiés. « C’est une façon de les alerter, de les responsabiliser, de leur prouver qu’on ne peut pas jeter ses déchets par terre en toute impunité », indique Roger Perret. Une première vague de courriers, une première étape avant d’envisager, « pourquoi pas », de verbaliser les contrevenants ? « Un arrêté municipal portant sur la propreté, la salubrité et l’intégrité du domaine public prévoit que le fait d’abandonner, de jeter ou de déverser des déchets, en un lieu public ou privé, à l’exception des emplacements désignés à cet effet, constitue une infraction de deuxième classe passible d’une amende de 150 euros. »

Agglo, agents, bailleurs, habitants… tous concernés. De nombreux partenaires interviennent dans le circuit de collecte et de traitement de déchets. Ainsi la ville a sollicité Cœur d’Essonne Agglomération (responsable de la collecte des conteneurs enterrés) afin de mieux coordonner les ramassages de déchets. Les bailleurs ont également été mobilisés afin qu’ils s’impliquent en facilitant les accès aux encombrants ou en veillant quotidiennement à l’entretien de leurs locaux et devantures. Par ailleurs, les agents de service voirie propreté, mobilisés chaque jour pour faire le maximum, ont été affectés par quartier pour être identifiés par les habitants et favoriser les échanges et le respect du travail des employés municipaux. Un camion à benne supplémentaire a été ajouté au dispositif de propreté. Des campagnes d’information viendront régulièrement sensibiliser le plus grand nombre aux enjeux de la propreté (exemple ci-dessous).

IMG 7895

Grand nettoyage de printemps : plus d’une tonne de déchets

1140 kilos, c’est le poids des déchets ramassés par les habitants et jetés à la benne lors du Grand nettoyage de printemps. Ils étaient plus d’une soixantaine à participer à l’opération Essonne verte Essonne propre du Département de l’Essonne, à laquelle la Ville s’est associée sous l’impulsion d’Anne-Sophie Servely, maire-adjointe chargé du Développement durable, organisée le samedi 6 avril dans les quartiers des Joncs-Marins et des Aunettes. Munis de chasubles, pinces, gants et sacs, ils ont arpenté, par petits groupes, les rues et espaces verts pour ramasser les déchets qui enlaidissent et polluent le cadre de vie des Floriacumois. Un commerçant voisin, ravi de l’initiative, a apporté un carton de boissons et de gâteaux pour ajouter au verre de l'amitié. Un après-midi convivial et ensoleillé autour d’une action utile qui rappelle que la mobilisation continue tous les jours !

FLEURY MAG'

magazine 2019 07 08

GUIDE DE LA VILLE

Guide ville 2017 18 mis a jour août 18

GUIDE DES ASSOCIATIONS

guide assos 2017 18 mis a jour aout 18

CALENDRIER

Mardi16JuilletSemaine 29 | Nte Dame Mt Carmel@Pleine lune